Go to Hackademy website

Temps de travail et flexibilité : comment nous abordons ce sujet chez Synbioz

Vincent Luycx

Posté par Vincent Luycx dans les catégories agence

Cet article est publié sous licence CC BY-NC-SA

Nous avons un métier merveilleux, et la chance de pouvoir l'opérer à peu près dans n'importe quelle circonstance, pour peu qu'on ait un peu de batterie et de wifi.

Comme toute entreprise française, nous avons aussi un cadre à respecter. Chez Synbioz, nous avons des collaborateurs cadres et non cadres, et nous organisons dès lors notre semaine sur base des 35 heures réglementaires.

Nous avons des clients, travaillons en équipe, avons des réunions à différents niveaux, des moments d'échange, comme tout le monde.

Flexible comme le roseau...

Peut-être avez-vous déjà parcouru nos autres articles où nous évoquons plus largement nos moments de fédération, nos meetups, ou encore la place importante que nous réservons au télétravail.

Vous constaterez que Synbioz est dans une démarche d'amélioration continue, de questionnement, d'essais, d'erreurs parfois aussi. C'est dans cette démarche que nous avons récemment adressé ce sujet : la flexibilité des horaires de travail.

Depuis les débuts de Synbioz et jusqu'à fin octobre 2019, nous avions fixé des horaires communs pour tous les collaborateurs : 9h-12h et 14h-18h.

La pause déjeuner pouvait parfois sembler un peu longue, certains avaient de temps en temps besoin de partir plus tôt (pour la famille, des rendez-vous personnels ou encore les loisirs), ou d'arriver plus tard (décalage pour éviter la ruée sur les routes).

Ces petites demandes fréquentes nous ont inspirés pour redéfinir un cadre de travail, à la carte, par les collaborateurs eux-mêmes.

Marque employeur : faut que ça brille, mais de l'intérieur !

Une thématique évoquée de plus en plus fréquemment concerne la marque employeur. Certaines entreprises se vendent comme "ze place to be", là où il fait bon travailler. Un lieu de rencontre et d'excellence. Une "Great Place to Work".

Nous nous inscrivons nous aussi dans cette logique, mais plutôt qu'un vernis pour que ça "shine", nous souhaitons surtout que nos collaborateurs vivent leur carrière différemment.

C'est dans cette optique que nous cherchons à leur octroyer des libertés d'organisation, de prise d'initiative et d'investissement personnel dans les projets qui leur sont confiés.

Et cela peut passer par une organisation différente du temps de travail, avec un équilibre qui peut se construire entre vie professionnelle et vie privée, et qui ne doit pas fatalement commencer à 19 heures...

Là où il est question de Spiderman...

Comme le disait l'oncle de Peter Parker, "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités".

Nous souhaitons donner à chacun la liberté de s'organiser et d'organiser sa semaine de travail, et donc de répartir ses 35 heures sur les 5 jours ouvrés de la semaine.

Comme nous ne travaillons pas en vase clos, et que Synbioz est plus que la somme de ses individualités, nous avons organisé un cadre minimum permettant d'avoir des échanges, de préserver le travail en équipe et la participation à la vie de l'entreprise.

Voici les quelques règles qui définissent la liberté de chacun (souvenons-nous que Synbioz doit aussi respecter un cadre réglementaire !) :

  • On reste sur une semaine de 35h ouvrées
  • Minimum 4h et maximum 8h ouvrées par jour
  • Pause méridienne de minimum 1h (parce qu'on veut pouvoir se faire des restos ensemble)
  • Rythme de travail réparti sur 5 jours ouvrés
  • Bornes minimales : 10h-17h et bornes maximales : 08h-19h (parce qu'on veut avoir des moments d'échange aussi)

Ce cadre minimal permet donc aux collaborateurs de définir leur semaine comme ils l'entendent, et le cas échéant, de s'octroyer une demi-journée par semaine de temps libre, sur des créneaux d'habitude réservés aux activités professionnelles.

Cela peut sembler très mathématique comme façon d'aborder ses horaires, et bien évidemment nous laissons une place à l'imprévu. Mais dans ce contexte réglementaire qui est celui de toute entreprise, voilà notre réponse à une attente différente d'organisation de son temps de travail.

Et tout ça... sans souci ?

Nous avons lancé ce dispositif début novembre, avec l'idée d'en effectuer un test sur 6 mois. Pour vérifier simplement qu'il n'y ait pas d'effets indésirés, et de conséquences sur notre fonction première : déployer nos projets pour nos clients.

Nous veillons à ce que les collaborateurs aient l'occasion (le devoir ?) d'échanger sur leurs projets (internes ou clients), nous passons encore par une étape de validation des horaires de chacun sur un mois complet pour garantir la compatibilité des demandes des uns et des autres.

Et jusqu'ici, tout se passe bien.

Les premiers effets concernent notamment notre gestion des saisies de temps dans notre outil interne UNA. Certaines journées représentent jusqu'à 8 heures de travail tandis que d'autres sont limitées à 4 heures. Notre outil interne n'aimant pas les journées qui ne cumulent pas 7 heures, il relance gentiment nos collaborateurs, estimant que la saisie est incohérente. Petit développement prévu dans les semaines à venir.

Et après ?

Sans problème particulier, nous espérons figer ce mode de fonctionnement dans notre règlement intérieur au printemps prochain. Dans le cas contraire, nous adapterons le dispositif.

Nous continuerons aussi certainement à réfléchir au déploiement plus avancé du télétravail pour nos collaborateurs, dont beaucoup en bénéficient déjà (pour des raisons géographiques mais aussi et souvent par praticité).

Nous pensons que la liberté ne peut pleinement s'exprimer que sur base d'un terrain de jeu défini. Parce que oui, nous sommes dans un contexte professionnel, que nous souhaitons rendre le plus agréable possible, mais aussi le plus efficace possible (quelle qu'en soit la dimension mesurée) !

Vous avez des conseils ou des commentaires à nous partager ? Une autre façon d'aborder l'organisation de la semaine ? N'hésitez pas à nous en faire part.

Recevoir les offres d'emploi de Synbioz par email

Articles connexes

Au coeur de Synbioz : interview de son fondateur Martin

11/02/2020

Depuis quelques semaines, nous publions des articles réguliers avec la volonté de vous permettre de pousser encore un peu plus chaque jour, la porte de Synbioz. Qui nous sommes. Ce que nous faisons....

Les Ateliers Synbioz : nos RDV réguliers pour apprendre et partager

04/02/2020

Vous connaissez nos articles bien sûr — beaucoup nous ont découvert par ce biais —, mais connaissez-vous nos ateliers ?

8 raisons de rejoindre Synbioz en tant que développeur web

27/01/2020

Changer de job, postuler à un poste dans une entreprise que l’on ne connait finalement que de réputation ou par ouï-dire, ce n’est pas rien ! On parle de ce qui va occuper nombreuses de vos journées...

Pourquoi et comment nous prenons soin de nos équipes

20/01/2020

Quel est le capital d'une entreprise de dev ? Ses développements ? Non, ses développeurs bien entendu ! En tous cas, c'est ce que nous pensons et c'est là que toute la différence réside entre une...