Go to Hackademy website

Una : pourquoi avoir créé notre propre ERP ?

François Vantomme

Posté par François Vantomme dans les catégories entrepriseoutilsagence

Cet article est publié sous licence CC BY-NC-SA

Una, qu’est-ce que c’est ?

Una — prononcez [‘una] — est un progiciel de gestion intégré (PGI ou en anglais ERP pour « Enterprise Resource Planning ») développé par Synbioz pour ses propres besoins. Véritable colonne vertébrale de l’entreprise, Una nous permet de suivre nos projets, reporter le temps passé sur ceux-ci, facturer nos clients, ou encore poser nos congés.

Commit: 068cc45499a5b2e8f969ec56cd0c592750e4a78a
Author: Martin Catty <mcatty@synbioz.com>
Date:   2012-10-23 16:15:02 +0200 (il y a 7 ans)

Initial commit

Initié en 2012… pardon, oui ? Ah.

En fait, c’est beaucoup plus vieux que ça ! Seulement, quand on est passé à Rails 3 on est reparti sur un nouveau dépôt.
Les plus anciens tickets que j’ai pu retrouver datent d’août 2009, mais ils laissent entendre que quelque chose était déjà existant donc je ne peux pas être précis, mais je pense que ça date de 2007/2008.

— Martin Catty, fondateur de Synbioz

Initié en 2007 donc — aux premiers frémissements de Synbioz —, l’outil a depuis lors beaucoup évolué et, au fil des années, un grand nombre des collaborateurs de Synbioz est venu ajouter sa pierre à l’édifice.

Pourquoi un ERP maison ?

C’est tout simple, à l’époque je n’avais pas trouvé d’outil qui réponde à mes attentes, et je me disais que j’aurais sans doute des besoins spécifiques dans le futur, auquel cas c’était plus simple d’avoir la main dessus.

— Martin Catty

Mais alors par où commencer ? Quel fut le besoin initial ?

C’est loin dans ma mémoire, mais au-delà d’avoir un outil évolutif, il s’agissait de pouvoir facturer les clients.

— Martin Catty

Et le reste en découla naturellement : si on veut facturer, il nous faut savoir quels projets et combien de temps on y a passé. Ensuite il faut pointer les factures, éventuellement relancer les clients qui tardent un peu à les payer… Oh et puis si on pouvait avoir des rappels ici, et… voilà, Una était né !

Comment s’organise le développement d’un tel outil ?

Au départ, le développement se faisait au fur et à mesure qu’arrivaient les besoins. Puis l’équipe s’est étoffée et les besoins se sont diversifiés et multipliés. L’occasion rêvée d’éprouver notre organisation autour d’un projet, de nous positionner comme notre propre client, et d’apporter la même rigueur et la même exigence à Una qu’aux projets de nos autres clients.

En 12 ans, nous avons eu l’occasion d’expérimenter différentes formes d’organisation. Cela nous a conforté dans certaines prises de décision. Pour d’autres choix organisationnels, ça a été l’occasion d’apprendre que ceci ou cela ne fonctionnait pas pour nous, du moins dans le contexte de ce projet.

Si ça ne marche pas, si quelque part ça coince, ça crée de la friction, alors nous prenons du recul, essayons de comprendre précisément pourquoi, et ce qu’on pourrait changer pour éviter cet écueil. C’est ainsi que nous améliorons nos processus organisationnels. Et quoi de mieux qu’un projet dont on est finalement soi-même le client pour se permettre d’oser ?

Qui contribue à Una ?

En réalité, un peu tout le monde, chacun à son niveau.

Chaque collaborateur de Synbioz, en tant qu’utilisateur d’Una, a la possibilité de faire connaître ses besoins, de remonter un bug ou une idée d’amélioration. Il sera alors l’interlocuteur privilégié du développeur qui implémentera sa demande, et garant de la validité fonctionnelle de cette implémentation.

Le développeur, lui, aura au préalable été affecté au projet ; soit parce qu’il en aura fait la demande, ou bien parce qu’il vient d’intégrer l’équipe. En effet, Una est une excellente porte d’entrée pour se familiariser avec nos process, nos pratiques et échanger avec les référents et autres membres de l’équipe.

Précisons que tout type de profil peut être invité à mettre la main à la pâte : développeur junior en alternance, développeur sénior découvrant l’écosystème Ruby, ou rubyiste aguerri. La revue de code faite par les pairs assurant la consistance et la qualité du code ainsi obtenu.

Synbioz pour Synbioz

L’idée de nous considérer nous-mêmes comme notre propre client a germé au cours d’un de nos meetups en 2017, Synbioz fêtait alors ses 10 ans.

Partant du constat que, tel le cordonnier mal chaussé, nous avions beaucoup de mal à dégager du temps pour répondre à nos propres besoins, il nous est apparu que si nous voulions y arriver, nous devions agir envers nous-mêmes comme nous le faisons envers nos clients. Synbioz est un client parmi d’autres.

Synbioz pour Synbioz (S4S, de son petit nom) entrait ainsi dans la stratégie de l’entreprise. Consacrer du temps, des ressources et de l’énergie à des besoins internes, loin d’être considéré comme un gâchis, est une incroyable force que Synbioz appelle de ses vœux.

Dès lors, le périmètre ne se cantonne plus uniquement à Una, mais s’élargit. Il s’agit de mettre en œuvre des projets internes, sur lesquels nous avons la maîtrise sur l’ensemble des leviers et des facettes. S4S existe pour partager, apprendre, échanger, se perfectionner en collaborant, tout en améliorant nos outils quotidiens.

Le futur d’Una

Les toutes prochaines versions d’Una apporteront améliorations et fluidité à l’usage des outils existants. Avec l’arrivée de Marie il y a trois ans, des propositions d’évolution sur l’aspect RH ont aussi fait leur apparition et sont actuellement réfléchies conjointement avec elle.

una-screenshot-interface-demande-de-conges

una-screenshot-3-interface-demande-de-conges

La version 2.0 d’Una, quant à elle, se voudra mature. Et à ce titre, son code source sera libéré, et accessible à tous ! Les contributions seront dès lors bienvenues 🙂 Seulement, cela va nous demander un peu de dépoussiérage et encore beaucoup de travail, notamment pour nous assurer que tout soit bien documenté, tant d’un point de vue technique que d’usage.

Una, et tous les projets mis en œuvre dans le cadre de « Synbioz pour Synbioz » sont une intarissable source de fierté, un bol d’air frais, une réelle opportunité de monter en compétence, de faire ensemble, de se donner le droit d’essayer, d’éprouver tant nos outils que notre organisation, et d’améliorer notre quotidien et celui de nos collaborateurs par petites touches.

Alors n’hésitez pas un instant, lancez-vous, vous aussi, dans la conception et la mise en œuvre de vos propres outils !

L’équipe Synbioz.
Libres d’être ensemble

Recevoir les offres d'emploi de Synbioz par email

Articles connexes

Linux Open : Ou comment automatiser des trucs simples

23/04/2020

Hey Reed ! Je viens de jouer à un super jeu. Tu connais ? https://www.youtube.com/watch?v=fWlHjpKmvh8 Je clique, ça s’ouvre sur mon navigateur web. Mhhh… Pourquoi mon environnement ne l’ouvre-t-il...

Facilitez-vous les tests avec Wiremock !

26/03/2020

Il arrive parfois que les applications que nous développons soient dépendantes d’autres applications ou API.

Les e-mails c'est bien, mangez-en !

13/02/2020

Les mails, c’est compliqué.

Au coeur de Synbioz : interview de son fondateur Martin

11/02/2020

Depuis quelques semaines, nous publions des articles réguliers avec la volonté de vous permettre de pousser encore un peu plus chaque jour, la porte de Synbioz. Qui nous sommes. Ce que nous faisons....