Go to Hackademy website

Télétravail : pourquoi nous l'avons très vite adopté

Martin Catty

Posté par Martin Catty dans les catégories agence

Cet article est publié sous licence CC BY-NC-SA

Mettre en place sa culture d'entreprise ne peut pas rester un concept théorique : on a le droit de démarrer petit, mais il faut agir.

L'un des sujets dont nous nous sommes rapidement emparés chez Synbioz, c'est le télétravail.

Vous souhaitez être informés de nos prochains recrutements ? >> Inscrivez-vous  à notre alerte <<

Nous le pratiquons à 3 échelles :

  • pas de télétravail du tout pour ceux qui préfèrent venir à l'agence tous les jours
  • du télétravail occasionnel pour ceux qui ont la possibilité de se déplacer au bureau
  • du full remote pour ceux qui sont plus éloignés.

C'est un mode de travail que nous pratiquons depuis 2007 et pourtant, je suis toujours fasciné par les réactions qu'il suscite chez les uns et les autres. Extrait :

  • "Ça déshumanise les relations"
  • "Sans relation physique hiérarchique, les gens ne vont pas savoir ce qu'ils doivent faire"
  • "Les gens abusent"
  • "Dans mon domaine, c'est impossible"
  • "Ok, mais 1 jour par semaine"

Expérimenter pour se forger une (vraie) opinion

Tout le monde semble avoir son avis sur le sujet, surtout ceux qui ne l'ont jamais expérimenté.

Pourtant l'approche la plus rationnelle serait de se forger son avis en interrogeant ceux qui l'ont mis en place (hint : on est prêts à répondre à toutes les questions).

D'ici là, voici un petit florilège des raisons pour vous y encourager :

  • Plus de limite géographique pour trouver et garder des talents. Quoi de mieux pour une personne dans l'entreprise de savoir qu'elle pourra poursuivre sa carrière dans une entreprise qu'elle apprécie si elle déménage ? Quoi de mieux pour l'entreprise que d'élargir son vivier de candidats ?
  • On limite son impact énergétique en limitant les déplacements inutiles.
  • On s'offre du temps en dehors du travail.
  • On offre la possibilité de maximiser sa concentration : une sorte de "mode avion" sur les humains.
  • On limite la dépense d'énergie dans ce que j'appelle la posture sociale. Chez vous, si vous voulez vous mettre à faire les 400 pas pour réfléchir à un problème complexe, rien ne vous en empêche. Au bureau, c'est vite gênant si tout le monde se met à agir de la sorte. De fait, vous devez en permanence veiller, consciemment ou non, à l'image que vous renvoyez.
  • Ces effets qui semblent indirects ont des conséquences bénéfiques tangibles et mesurables : assurer une productivité constante, limiter les arrêts maladies, réduire le turn over, faciliter le recrutement, etc…
cliches-teletravail

Les clichés du télétravail

Se poser les bonnes questions

Est-ce que je préfère voir mes collègues ? Pour échanger avec eux, oui, pas quand j'ai besoin de me concentrer sur une tâche particulière. Dans ce contexte, est-ce que le déplacement (commuting) en vaut toujours la peine ? Certainement pas.

Un trajet quotidien de 45 minutes pour aller au travail revient à passer 2 mois par an dans les transports. Pour les émissions de CO2, je vous laisse faire le compte selon votre moyen de transport.

Les bonnes questions à se poser selon moi avant de mettre en place le télétravail :

  • Est-ce que je fais suffisamment confiance à mes équipes ? Si ce n'est pas le cas, c'est sans doute le problème de fond à traiter
  • Est-ce que ce sera bénéfique pour la personne qui va le vivre ? Tout le monde n'apprécie pas et n'est pas en mesure de s'approprier ce mode de fonctionnement
  • Est-ce que je dispose des bons processus et outils pour le mettre en place et accompagner le télétravailleur ?
  • Est-ce que j'ai un bon ratio entre communication écrite et orale ? Avoir des supports écrits pour des réflexions au long court, c'est parfait ; pour de la messagerie instantanée, l'expérience a ces limites car la forme peut vite être sujette à mauvaise interprétation et dégrader l'échange
  • Est-ce que j'ai prévu des temps de passage pour des rencontres physiques de temps en temps ?
  • Est-ce que je peux le mettre en place de façon cohérente, sans discrimination ?

Alors, remote or not remote ?

Comme pour tous ces sujets qui ont des impacts profonds dans la vie d'une société, il n'existe pas de recette miracle, mais tous les retours d'expérience, positifs ou non, sont bon à prendre.

Et vous, que pensez-vous du télétravail ? Est-ce que vous en faites un facteur prépondérant dans vos recherches d'emploi ? Est-ce que vous avez été en charge de sa mise en place ? Avec quel résultat ? N'hésitez pas à nous faire part de vos avis et retours d'expérience en commentaire 👇

Recevoir les offres d'emploi de Synbioz par email

Articles connexes

Au coeur de Synbioz : interview de son fondateur Martin

11/02/2020

Depuis quelques semaines, nous publions des articles réguliers avec la volonté de vous permettre de pousser encore un peu plus chaque jour, la porte de Synbioz. Qui nous sommes. Ce que nous faisons....

Les Ateliers Synbioz : nos RDV réguliers pour apprendre et partager

04/02/2020

Vous connaissez nos articles bien sûr — beaucoup nous ont découvert par ce biais —, mais connaissez-vous nos ateliers ?

8 raisons de rejoindre Synbioz en tant que développeur web

27/01/2020

Changer de job, postuler à un poste dans une entreprise que l’on ne connait finalement que de réputation ou par ouï-dire, ce n’est pas rien ! On parle de ce qui va occuper nombreuses de vos journées...

Pourquoi et comment nous prenons soin de nos équipes

20/01/2020

Quel est le capital d'une entreprise de dev ? Ses développements ? Non, ses développeurs bien entendu ! En tous cas, c'est ce que nous pensons et c'est là que toute la différence réside entre une...