Go to Hackademy website

Firefox OS, est il le nouveau OS mobile prometteur que l'on attend ?

Jean-Rémi Laisne

Posté par Jean-Rémi Laisne dans les catégories mobile

Aujourd’hui nous allons parler de l’OS de Mozilla : FirefoxOS, anciennement connu sous le nom de code Boot to Gecko ou B2G. Avec cet OS, Mozilla cherche à se faire une place (au soleil ?) sur les OS mobiles entre iOS et Android. Nous découvrirons leurs motivations et pourquoi ils ont décidé de se lancer dans ce marché alors qu’il commence à se consolider autour des deux gros OS mobiles de Google et Apple. Nous finirons sur un test de la dernière build de Firefox OS et de notre ressenti après cette expérience.

Pourquoi développer Firefox OS ?

La fondation Mozilla

Tout le monde connait la fondation Mozilla pour la révolution qu’il a apporté sur Internet, au temps où Internet Explorer trustait le marché. Mozilla a apporté sa fraicheur, son modèle de fonctionnement et les principes d’ouverture du web que nous aimons. Aujourd’hui Firefox, de plus en plus soumis à la compétition de Chrome, reste un modèle différent face au modèle commercial de ses collègues et continue à se frayer son chemin.

Le virage de la mobilité

Voyant le virage de la mobilité se confirmer, Mozilla désire sur ce secteur, apporter sa vision et son expérience du web. Au cœur de la vision de Mozilla, avec Firefox OS : donner la possibilité de ne pas être fermé dans un écosystème pour donner aux utilisateurs plus de choix de flexibilité et de liberté. Pour cela, Mozilla se sert du web et plus précisément de l’HTML5, CSS et JavaScript.

Firefox OS offre l’opportunité pour les développeurs web de participer et créer un OS mobile libre. Basé sur les dernières technologies ouvertes du web, les développeurs pourront développer des applications utilisant l’HTML5 et des API web standards. Chez Mozilla, la volonté est de se passer du langage de développement natif comme par exemple objective-C.

Maintenant que nous avons compris leur volonté, passons au test.

Firefox OS : disponible depuis votre navigateur Firefox classique

Comment tester ?

Mozilla a bien travaillé, car pour tester l’Os vous pouvez vous rendre sur la page de téléchargement du simulateur Firefox OS et vous pourrez vous passer d’un téléphone pour le tester. De ce lien, vous pourrez télécharger la version Windows, Mac ou Linux. Une fois le fichier téléchargé, il suffit de le glisser dans le navigateur Firefox pour l’installer.

Le lancement

Une fois installé, vous pouvez lancer l’OS par le bouton running. On arrive sur un écran d’accueil classique avec l’heure affichée et on remarque - à l’instar de l’iPhone - un seul bouton home. Un slide permet d’arriver soit sur l’appareil photo, soit sur la home. Cela reste très classique et nous espérons voir apparaitre par la suite des personnalisations.

Première impression : un OS proche d’iOS

Une fois que nous arrivons dans le système, encore une fois, iOS a du être très inspirant, nous retrouvons plusieurs pages à slider avec des icones pour les applications. Le bon point, est que cela est simple d’utilisation. Un bon choix peut-être puisque la simplicité est l’un des critères du succès de l’iPhone. Dans ce domaine, Mozilla est donc resté très sage; à la différence d’Android où les widgets permettent plus de personnalisation (même si cela draine de la batterie) ou même de l’UI particulière du Windows Phone.

Les icones

Toujours en parlant d’icones, impossible de faire des tiroirs (ou dossier d’app) apparemment. Et cela est très dommage car cette fonctionnalité est plus que pratique une fois que l’on a une centaine d’app installées. Mais ne soyons pas si critique, c’est toujours un OS en développement et Firefox OS n’a pas encore autant d’applications disponibles.

NoTrack

On remarque tout de même dans les paramètres une option bien sympa, l’option “NoTrack” permettant de rester incognito sur ses informations, et de ne pas les envoyer aux régies publicitaires par exemple.

La simplicité d’utilisation

Une utilisation simple, c’est déjà le premier ressenti lorsque l’on navigue à travers les différents écrans. On retrouve les fonctionnalités classiques d’un Smartphone : appel, carnet de contact, SMS, appareil photo et vidéo, musique, mail, calendrier… toutes basées sur de l’HTML 5, ainsi que quelques applications.

Les applications : clé de voute de la réussite

En parlant des applications, nous savons tous que c’est là où l’intérêt d’un Smartphone prend son sens. La force d’iOS dès ses premiers jours était d’offrir un panel très large d’applications. Android, apparu quelques temps plus tard, a eu du mal à avoir autant d’applications dans son market, même si aujourd’hui il a réussi à dépasser le nombre d’applications d’iOS.

Au final, si l’UI de Firefox OS n’est pas révolutionnaire, et conviendra au plus grand nombre, c’est dans les applications qu’il détient son innovation. Vous accédez aux applications déjà disponibles sur Firefox browser. Les applications ne sont pas codées en natif mais utilisent bien des technos web. Ce sont des web app mobiles tirant parti de l’HTML5, JavaScript, CSS. C’est donc une opportunité forte pour les éditeurs et développeurs de développer des applications pour Firefox OS, sans apprendre un autre langage. Et une opportunité pour Firefox OS de rattraper rapidement son retard sur son application store Aurora avec le nombre conséquent de développeurs maitrisant le trio standard HTML, JavaScript, CSS.

Mais si je n’ai pas internet, ça ne marche pas ?

Et bien, ça dépend. De deux choses l’une, si vous n’avez pas internet, vous ne pourrez pas utiliser certaines applications comme Twitter. Par contre, sur certaines applications qui n’ont pas besoin de récupérer des informations à travers une API, il sera possible, grâce à fonctionnalité de l’HTML5, d’utiliser l’application. Dans ce cas, il vous sera demandé d’autoriser l’application HTML5 à installer des fichiers sur votre téléphone et l’application fonctionnera sans problème. Ne sous-estimez pas la puissance du web car il sera aussi possible de développer des application en 3D avec l’implémentation openGL.

Lancement de Firefox OS en 2013

Pour conclure, nous sommes impatients de voir ce que cela va donner lors de la sortie en 2013 car FirefoxOs parie sur des technos nouvelles et sur, je pense, l’avèment de la 4G. La stratégie de Mozilla est de proposer son OS au marché émergeant (au Brésil premièrement) et gratuitement. Si le web a une place très importante dans la vie de tous les jours, il ne faut pas oublier qu’en mobilité, nous n’avons malheureusement toujours pas le réseau que l’on espère.

Quelques liens à visiter pour vous y mettre:

https://developer.mozilla.org/fr/apps
http://www.mozilla.org/en-US/apps

L’équipe synbioz, Libres d’être ensemble.

Articles connexes

Motiongame - Les sprites

07/03/2016

Dans le précédent article sur motion-game nous avons survolé plusieurs fonctionnalités, il est temps maintenant d’approfondir celles-ci en nous penchant sur la notion de sprites ! Pour cela nous...

RubyMotion et Android Studio

04/02/2016

À l’image de ce précédent article présentant l’utilisation de l’interface builder d’Xcode au sein d’une application RubyMotion, nous allons aujourd’hui nous intéresser à l’utilisation d’Android...

Introduction au développement de jeu smartphone avec Motiongame

29/10/2015

Rubymotion a lancé en septembre dernier sa plateforme de création de jeux 2D pour smartphone (iOS et Android) nommée Motiongame. Jusqu’à présent la création de jeux se faisait à l’aide de la gem...

RubyMotion - utilisation de MapKit

19/02/2014

Dans cet article à propos de RubyMotion, nous allons voir comment mettre en place un système de géo-localisation et l’affichage d’une carte. Maitriser ces deux outils élargit largement la palette des...