Go to Hackademy website

5 informations clés à fournir à votre future agence de développement web

Martin Catty

Posté par dans les catégories entreprisebusinessagence

Cet article est publié sous licence CC BY-NC-SA

Une phase de clé de la réussite d'un projet d'application web est de choisir le ou les bons partenaires. Un bon moyen de le faire consiste à rapidement plonger dans le bain et de se mettre en situation.

Certaines agences peuvent parfois avoir un tampon purement commercial : elles vous vendront monts et merveilles pendant que les équipes en charge de la réalisation s'arracheront les cheveux. Et elles finiront généralement par vous demander de signer avenant sur avenant.

La capacité de vos interlocuteurs à faire preuve d'empathie et à se mettre dans vos chaussures de décideur et de lanceur de projet vous révélera de précieuses informations sur la collaboration à venir.

Mais pour cela, encore faut-il leur fournir les bonnes informations. Celles qui permettront à vos interlocuteurs de comprendre l'essence de votre projet, sa vision et d'établir la réponse la plus adaptée.

1. Donnez du contexte

Le contexte d'un projet aide énormément à en clarifier les enjeux. Comprendre d'où vous venez en tant qu'entreprise, quelles sont vos valeurs et vos ambitions aidera à bâtir une réponse pertinente à votre besoin.

Savoir par exemple que vous avez déjà un lancé un projet du même acabit, sans succès, est très important. Comprendre quelle est votre culture d'entreprise, votre niveau de confort avec les outils numériques, la cible visée sont également des exemples de facteurs clés.

>> Téléchargez notre guide pour concevoir votre vision produit et établir la  feuille de route de votre application <<

2. Définissez la cible : pour qui, pour quoi ?

Une fois le décor posé, décrivez vos objectifs. Ils doivent être complètement agnostiques de la solution à mettre en place. Vous devez faire l'effort de ne pas penser solution.

Concentrez-vous sur le fait de formaliser un besoin clair et précis pour éviter d'orienter vos interlocuteurs dans un tunnel de pensée prédéfini.

Même s'il est rassurant d'avoir en face de soit des gens qui partagent votre avis, privilégiez le fait d'avoir en face de vous des personnes capables de vous challenger et de sortir des sentiers battus (Think Out Of The Box).

Vos objectifs doivent être limités (on conseille généralement de ne pas aller au-delà de 3 objectifs majeurs) et vous devez exprimer leur degré d'importance et de priorité : tous ne seront certainement pas à traiter à la même échelle.

Quelques exemples :

  • Faire participer les collaborateurs à l'innovation dans l'entreprise
  • Avoir un outil permettant une gestion opérationelle 100% numérique
  • Mettre à disposition un portial ecommerce
  • Améliorer les temps de traitement des dossiers

Indiquez clairement ces objectifs aux agences que vous allez solliciter. Il est plus motivant de travailler sur un projet dont on comprend le sens. C'est indispensable pour être force de proposition.

3. Expliquez vos enjeux

Présenter vos objectifs est une très bonne chose, expliquer les enjeux associés est encore mieux.

Reprenons les exemples cités plus haut, en y associant les enjeux :

  • Nous voulons faire participer les employés à l'innovation dans l'entreprise pour renforcer la collaboration au sein des équipes et bénéficier de l'intelligence collective afin de mettre plus de prototypes sur le marché chaque année.
  • Nous souhaitons progresser dans notre démarche RSE en adoptant une démarche 0 papier. Pour se faire, nous comptons mettre en place un outil numérique de pilotage de notre gestion opérationnelle.
  • Dans le cadre de la concurrence des plateformes de type marketplace qui met à mal notre chiffre d'affaire, nous souhaitons ouvrir de nouveaux canaux de distribution au travers d'un site ecommerce.
  • Pour raccourcir les délais de rendu de leurs résultats aux patients médicaux, nous voulons améliorer le temps de traitement des dossiers.

Vous conviendrez qu'il est plus facile de se projeter et de faire des propositions avec ce niveau d'information qu'avec les premiers exemples beaucoup plus "vastes".

4. Donnez de la visibilité sur votre calendrier

Le plus difficile est de poser une timeline réaliste en essayant de sortir du ASAP.

On court tous après le temps, mais l'urgence, si elle a lieu, doit être un état passager, éphémère, d'un projet.

Raccourcir les délais, c'est faire un compromis sur autre chose. Voyez par vous-même :

Vous le voulez comment votre projet ?

5. Soyez transparent sur vos contraintes

Les contraintes, qu'elles soient techniques, organisationnelles, humaines, peuvent avoir un impact non négligeable sur votre projet.

Il est important d'une part que vous en ayez conscience (en sollicitant les bonnes personnes), et que vous les partagiez avec les partenaires que vous sollicitez d'autre part.

Il est une autre contrainte souvent taboue : le budget. Si vous avez défini un budget, partagez-le ! Vous n'avez rien à y perdre. Et si vous n'avez aucune idée du budget à prévoir, expliquez l'importance qu'aura le budget dans votre décision finale.

Votre partenaire est là également pour vous aider sur ces aspects, notamment pour maximiser l'efficacité des choix réalisés, proposer des compromis ou des alternatives, optimiser le ROI de votre projet.

Ces temps de réflexion et d'échange vous donneront également des critères additionnels de sélection des personnes avec qui vous voudrez travailler : sont-elles là "juste" pour vous vendre une prestation, ou cela va t-il au-delà ?



Vous l'aurez compris, en donnant le bon niveau d'information aux personnes que vous sollicitez, vous les aiderez à les mettre en position de vous apporter un conseil pertinent tout au long du cycle de vie de votre projet.

En partageant un niveau d'information suffisant et pertinent, vous constituez ainsi des fondations solides pour la collaboration à venir avec votre futur partenaire.

Evaluons votre projet

Articles connexes

Pourquoi les ateliers de co-création sont la première étape de notre collaboration

06/05/2020

Comme le révèlent régulièrement certaines études comme les rapports Chaos du Standish Group, un grand nombre de projets informatiques ne se déroulent pas comme espéré. En effet, développer une...

Nos ingrédients pour un projet de développement web réussi

28/04/2020

Réussir un projet web n'est pas une mince affaire. Le web est un média qui s'est complexifié au fil du temps nécessitant des compétences de plus en plus spécifiques. Vous allez devoir définir le...

De l'étude de besoins au lancement de votre application web : notre process

07/04/2020

Vous l'avez compris au travers de nos précédents articles : notre approche consiste à extraire la sève de votre projet. Nous n'allons donc pas vous demander de nous fournir un cahier des charges et...

Application web : 7 conseils à suivre avant de concevoir votre cahier des charges

17/03/2020

Lorsque l'on souhaite démarrer un projet d'application web, il y a plusieurs pièges à éviter si l'on veut faire partie des seulement 29% de projets qui réussissent ; un taux qui ne progresse que...