Go to Hackademy website

La démarche RSE, phénomène de mode ou engagement réel ?

Marie Ducrocq

Posté par dans la catégorie entreprise

La démarche RSE, phénomène de mode ou engagement réel ?

Comme beaucoup de personnes, vous avez déjà dû entendre parler de la démarche RSE, peut-être la pratiquez-vous déjà… et si cela ne vous dit rien, alors nous allons pouvoir vous aider.

Qu’est-ce que c’est ?

Commençons par ce qui semble être le plus simple, la définition de l’acronyme :

RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises ou CSR en anglais = Corporate Social Responsibility.

La démarche RSE

L’entreprise qui décide de s’engager dans cette démarche a donc une Responsabilité. Et oui une de plus !

On parle de responsabilité sociétale, car elle intègre des préoccupations sociales, environnementales (développement durable) et économiques. Par exemple on parle de responsabilité sociale lorsqu’une entreprise souhaite mettre en place un partenariat local ou qu’elle améliore le bien-être de ses collaborateurs dans l’entreprise.

La responsabilité environnementale quant à elle intègre les questions relatives au tri des déchets ou à l’économie d’énergie.

Les enjeux du RSE

Phénomène de mode ou réelle préoccupation ?

Le RSE existe depuis 2010, date à laquelle la norme ISO 26 000 a été adoptée. Mais ce n’est que depuis peu que le principe s’est ouvert aux plus petites entreprises.

Cette « tendance » a pris de l’ampleur et est même devenue incontournable : dans le BTS MUC ce sont des cours de management sur le RSE ; dans les entreprises cela passe par la création de nouveaux métiers et donc souvent, d’équipes dédiées.

Il n’est donc pas rare de croiser à la pause café d’une réunion RH, ou lors de rencontres avec des entrepreneurs, des personnes vous demandant si vous avez intégré cette démarche dans votre entreprise.

Quand vous n’avez jamais entendu parler du principe autant vous dire que vous êtes un peu décontenancé. Mais très vite votre interlocuteur — lui-même parachuté — vous fait comprendre qu’il est passé par là, et c’est avec la plus grande bienveillance qu’il vous donne quelques astuces et contacts.

Puisque tout le monde en parle, c’est que ça doit être important.

Et ça l’est !

La démarche RSE est obligatoire pour les entreprises de plus de 500 salariés et au chiffre d’affaires supérieur à 100M€. Donc pas d’obligation pour les TPE et PME. En réalité ce sont les entreprises qui décident ou non de s’intégrer dans cette démarche. Mais elles peuvent aussi y être contraintes de par la pression de certains clients ou fournisseurs qui en font un critère de sélection.

Cette démarche est donc accessible à tous. Et si vous avez engagé la réflexion c’est que votre entreprise a la maturité nécessaire pour prendre cette initiative.

Si par choix, par ignorance ou par simplicité vous aviez donc décidé de laisser la RSE de côté, autant vous dire que ce choix n’est pas neutre.

Et Synbioz dans tout ça ?

Le choix, nous l’avons fait, nous nous intégrons dans la démarche RSE. Chez nous pas d’équipe dédiée, nous sommes tou·te·s RSE !

Pourquoi ? Et pourquoi pas ?

Voici les raisons que nous pouvons avancer :

  • Réduire les risques sociaux et environnementaux liés à notre activité
  • Réduire les coûts liés à l’activité de l’entreprise (meilleure performance économique et financière)
  • Fédérer ses collaborateurs autour de projets
  • Se différencier sur le marché
  • Repenser la façon dont on conçoit et produit : cela entraîne un levier d’innovation et de qualité.

Pour qui ?

Pour vous ! Pour l’entreprise. Parce qu’avant tout ce sont vos valeurs qu’il vous faut mettre en avant. Si la qualité est au cœur de votre métier alors pensez à ne plus consommer plus mais à consommer mieux.

Concrètement comment ça marche ?

Comme à la maison !

Pour l’aspect environnemental :

Chez Synbioz, on fait attention à l’énergie que l’on consomme : on éteint les lumières quand on quitte une pièce, on coupe le chauffage en été. On trie : mis bout à bout tous ces petits gestes ont une importance. On rembourse en partie les frais de transport en commun des collaborateurs. Pour ce qui est de l’utilisation des transports propres (vélo et trottinette principalement), nous avons également pour projet de rembourser les frais kilométriques.

Mais vous pouvez également mettre à l’honneur les transports responsables comme le co-voiturage ou l’auto-partage, consommer du café équitable ou encore passer par un fournisseur d’énergies renouvelables.

Préserver l’énergie avec le RSE

Pour l’aspect social :

La vision et les valeurs d’entreprise sont partagées en équipe. On développe le parcours professionnel de nos collaborateurs.

On préserve leur santé et leur sécurité. On pense au bien-être de toute l’équipe : chez nous ce sont des meetups tous les 3 mois pour partager un week-end de bonne humeur, un remboursement de l’abonnement à la salle de sport si le challenge est tenu sur l’année, etc.

Pour l’aspect client :

On assure des prestations de service répondant aux attentes des clients : cela passe bien sûr par la qualité du travail mais aussi par l’éthique commerciale.

On est zéro papier (certains s’étonnent même que l’on n’ait pas d’imprimante au bureau !).

L’aspect économique est également important mais finalement il découle des actions précédemment entreprises et se révèle plus une conséquence qu’une cause.

Que devez-vous maitriser ?

  • La communication : elle est primordiale et plus particulièrement au démarrage.
  • L’implication : tous les collaborateurs deviennent acteurs de cette démarche et force de proposition.
  • Démarrer pas à pas : il ne s’agit pas de tout mettre en place, mais de répondre aux problématiques que vous rencontrez dans votre société pour ainsi l’optimiser. Cela passe donc par un premier état des lieux puis une analyse des besoins et des souhaits d’amélioration.
  • Faire un suivi : La mise en place d’indicateurs vous permettra d’analyser l’évolution de la situation d’une année sur l’autre.

Une bonne communication, une touche d’entrain, une équipe motivée et le tour est joué.


L’équipe Synbioz.
Libres d’être ensemble.

Commentaires (1) Flux RSS des commentaires

  • 03/11/2017 à 09:26

    thomas

    Passer par des boites qui récupèrent les déchets organique (marc de café, sachet de thé, certains reste de la pause déj...)
    http://latricyclerie.strikingly.com/ (sur Nantes)

Ajouter un commentaire